Une grande première en Europe.

p1020264_red25Le 17 novembre 2016, la Slovénie est devenue le premier pays en Europe (15ème pays au monde) à inscrire formellement le droit à une eau potable non privatisée dans sa Constitution.

L’Assemblée nationale de Slovénie a adopté un amendement à sa Constitution pour inclure un nouvel article qui reconnaît le droit humain à l’eau. L’amendement affirme que l’eau doit être traitée comme un bien public géré par l’État et non comme une marchandise et que l’eau potable doit être fournie par le secteur public sans but lucratif.

C’est un grand succès pour les militants et la population de Slovénie : l’amendement est le résultat d’une initiative citoyenne qui a recueilli 51 000 signatures dans le pays. En savoir + >>>ici

Enquête citoyenne sur la qualité de l’eau dans le Beaujolais

Depuis plusieurs mois, le Collectif Eau bien commun Beaujolais mène l’enquête au sujet de la qualité de l’eau distribuée au robinet dans l’ancienne CAVIL (Villefranche, Limas, Gleizé et Arnas).

Et il se trouve, qu’elle n’est pas toujours irréprochable. Quelquefois, des concentrations en pesticides (ou leurs produits de dégradation), dépassent les normes de potabilité. C’est un enjeu essentiel qui concerne l’environnement, l’avenir du territoire et la santé de 66 milles personnes… Continuer la lecture de Enquête citoyenne sur la qualité de l’eau dans le Beaujolais

PÉTITION : pour une nouvelle gestion de l’eau dans la CAPI

capi-visuel-public

Vous le savez peut-être déjà : la CAPI – Communauté d’Agglomération Porte d’Isère – doit redéfinir très prochainement la gestion de l’eau potable et de l’assainissement sur l’ensemble de son territoire. C’est une occasion unique pour mettre en place une meilleure gestion de cette ressource vitale pour l’avenir!

Actuellement, il y a 4 modes de gestions différents dans la CAPI, et un écart de 1,14 euro entre le prix au m3 le moins et le plus cher, soit environ une différence de 130 euro par an sur nos factures d’eau. La CAPI doit maintenant harmoniser le prix et le mode de gestion pour l’ensemble des communes concernées.

Le renouvellement de la gestion de l’eau se prépare dès aujourd’hui pour être effectif en 2018 , mais aucun débat public n’est prévu dans nos communes pour éclairer la population au sujet des choix à venir.

C’est la raison pour laquelle le collectif « Eau, bien public » a été créé au printemps 2016.

Nous vous invitons à vous informer et à exprimer votre point de vue très rapidement, car c’est dans quelques semaines que la CAPI va choisir le mode de gestion, pour ensuite démarrer les procédures administratives et financières en vue de la mise en service en mai 2018. Plus d’infos, cartes et tableau des prix >>>ici


Le collectif « Eau, bien public » promeut une gestion publique, pour garantir l’intérêt général, notamment pour :

  • préserver la ressource et protéger les captages pour avoir une eau de qualité
  • optimiser les coûts d’exploitation : la facture s’allège ainsi des montants dûs aux multinationales de l’eau
  • faire une vraie place aux usagers pour participer à la définition des lignes directrices pour la gestion de cette ressource vitale sur notre territoire.

Soutenez cette action citoyenne, signez la pétition !

signer-la-petition

Le climat, c’est maintenant!

Alors que le dérèglement climatique continue à progresser et bats des nouveaux records en 2016, la COP 22 – Conférence des Parties sur le climat – s’est tenue au Maroc, un pays en état de stress hydrique permanent.

L’eau y a trouvé une meilleure place dans le débat par rapport à l’édition précédente, mais tout reste à faire : il s’agit maintenant de concrétiser et de pousser plus loin les engagements pris, Continuer la lecture de Le climat, c’est maintenant!

Nous sommes des citoyens et des acteurs du monde associatif rhônalpin et auvergnattrès divers et complémentaires, réunis par une même volonté de participer à la gestion et à la protection de l’eau, notre bien commun.